Menu

De Stockholm à Paris - une fintech à la française (partie 4)

Bien que Tink existe déjà depuis 2012 (et oui nous fêtons bientôt nos dix ans) - notre bureau parisien et son équipe sont installés dans la magnifique capitale depuis 2019. Depuis, plus rien ne les arrête, avec le lancement de la plateforme en France début 2020 ainsi que de nombreux partenariats avec des acteurs tels que BNP Paribas, Lemonway, Sopra Banking Software, Lydia, Papernest et bien d’autres encore. En tant que premier employé de Tink en France, nous vous présentons Jérôme Albus, Directeur Régional depuis Mai 2019.

En trois mots

  • Ta couleur favorite ? Bleu

  • Tu es plutôt plage ou ski ? Plage

  • Ton plat suèdois préféré ? Les tartines aux crevettes

De Stockholm à Paris - une fintech à la française (partie 4)

Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Jérôme Albus, directeur de Tink pour la France et le Benelux et Parisien d’adoption. Je suis arrivé à Paris pour terminer mes études avant de partir en Grande Bretagne où j’ai passé quelques années au début de ma carrière professionnelle. 

Peux tu également nous parler un peu de ton parcours professionnel ?

J’ai commencé dans le nord de l'Angleterre, dans la région de Manchester, afin de mettre un premier pied professionnel dans un contexte international. J’ai ensuite rejoint le groupe KPMG à Londres en tant que consultant pour faire de l’implémentation de logiciels financiers et notamment dans tout le domaine de la trésorerie et gestion de risques pour de grandes entreprises en Europe. J’ai poursuivi en faisant de l’avant-vente sur la zone EMEA - et suis passé vraiment du côté commercial quelques années plus tard en tant que Sales Manager France avec SunGard Financial Systems. J’ai ensuite développé une équipe couvrant le Benelux et progressivement une bonne partie de l’Europe ainsi que le moyen-orient - avec un scope assez large de produits à la fois trésorerie grands comptes et solutions de paiements. A la suite de quoi, j’ai pris la responsabilité de l’activité Payment & Swift messaging du groupe FIS avant de lancer leur activité SaaS Treasury au niveau global.

Comment es tu arrivé chez Tink et avec quel(s) objectif(s) ?

Ce qui me plaisait le plus dans mes précédentes expériences, c'était vraiment le côté entrepreneurial. Le lancement de nouveaux produits, l’ouverture de nouveaux marchés. J’ai eu d’autres opportunités dans des domaines assez similaires à ce que je faisais chez FIS pour le même type de rôles et celle de Tink. Ce n’est d’ailleurs pas forcément celle que j’envisageais en priorité - mais après une visite au siège à Stockholm pour rencontrer l’équipe dirigeante, j’ai été rapidement convaincu de rejoindre le monde de l’open banking.

Tink a connu une forte croissance en peu de temps - à ton avis, que réserve l'avenir pour Tink ? 

Effectivement - le développement de Tink est sans commune mesure avec ce que je pouvais imaginer quand je suis arrivé. C’est une société qui évolue très rapidement avec l’ambition de révolutionner le monde de la finance en proposant des alternatives à beaucoup de pratiques que l’on connaît aujourd’hui, notamment dans les paiements, la banque et les services financiers. Si tout se passe comme on l’anticipe, l’avenir de Tink devrait être étroitement lié avec celui de l’open banking qui est en train de s’étendre très rapidement. 

Ainsi que pour le mouvement de l’open banking, en France et en Europe ? 

Le mouvement de l’open banking est effectivement en train de se globaliser. Il y a énormément de cas d’usages qui se développent autour de la donnée bancaire et qui vont faire évoluer une bonne partie de l’écosystème financier. Ce mouvement commence d’ailleurs à s’ouvrir bien au-delà de la banque pour offrir de nouvelles solutions à d’autres secteurs d’activité. 

Nous parlons davantage d’open data et d’open finance - quels sont les cas d’usage de demain d’après toi ?

Effectivement, nous parlons déjà d’open finance, voire d’open data, pour évoquer cette nouvelle vague technologique, comparable à celle de l’internet dans les années 90, qui est en train de révolutionner le monde de la finance, mais également à terme des services, de l’assurance, et autres activités commerciales. 

En ce qui concerne les cas d’usage, ils vont se développer autour de très nombreux services et s’intégrer dans de nombreux parcours commerciaux et financiers. A titre d’exemple, on voit déjà de nombreux acteurs du crédit proposer des parcours de validation des dossiers en quasi temps réel grâce à l’analyse instantanée de la solvabilité de leurs clients via l’accès à leurs comptes. Cela permet aussi d’anticiper et d'éviter les risques de surendettement par manque de visibilité sur les capacités réelles de remboursement des clients. On voit aussi se développer rapidement les nouveaux parcours de paiements permettant d’initier un virement ou de payer une facture avec son compte en banque. Cela évite notamment de saisir manuellement les détails du paiement sur des sites internet.
Ces cas d’usages vont aussi s’appliquer au monde de l’entreprise, initialement avec les TPE/ PME puis les plus grands groupes, ce qui fera fortement évoluer la gestion de trésorerie en apportant du temps réel et une connaissance bien plus fine de la donnée bancaire.     

Pour conclure

L’aventure avec Tink a été  jusque là extrêmement riche et pleine de rebondissements - quatre acquisitions en 18 mois, une croissance de 100 à 500 employés en deux ans à peine et enfin l’acquisition par Visa qui va être un nouveau virage tant pour Tink que pour l’évolution de l’open banking. Nous sommes clairement au début d’une révolution dans le monde de la finance ! 

Tentez également votre chance - et venez découvrir Tink. Pour plus d’informations, visitez notre page jobs.

En trois mots

  • Ta couleur favorite ? Bleu

  • Tu es plutôt plage ou ski ? Plage

  • Ton plat suèdois préféré ? Les tartines aux crevettes

More in France

De Stockholm à Paris - une fintech à la française (partie 5)
2022-01-10 · 6 min read

De Stockholm à Paris (partie 5) - une fintech à la française.

Découvrez les membres de l’équipe parisienne à travers une série d'interviews - avec cet interview nous vous présentons Camille de Mari, Senior Business Development Manager chez Tink depuis Septembre 2021.

France
Open banking – predictions for 2022
2022-01-05 · 5 min read

L’open banking : nos prédictions pour 2022

Bien que nous ne puissions jamais savoir avec certitude ce que la nouvelle année nous réserve, il est toujours amusant de deviner. Voici ce que le CEO de Tink, Daniel Kjellén, prédit pour 2022.

France
Améliorez l'évaluation des risques et les processus de demande de crédit grâce à la solution Risk Insights
2021-11-22 · 6 min read

Améliorez l'évaluation des risques et les processus de demande de crédit grâce à la solution Risk Insights

Créer des profils de risque détaillés peut s’avérer difficile. Mais nous avons un nouveau produit pour résoudre ce problème. Découvrez comment Risk Insights de Tink donne aux prêteurs plus d'informations sur lesquelles s'appuyer, tout en améliorant le processus de demande pour les consommateurs.

France

Get started with Tink

Contact our team to learn more about what we can help you build – or create an account to get started right away.

Contact our team to learn more about our premium solutions or create a free account to get started right away.